Rechercher

Non classé

Un nouveau dir’ cab à la préfecture

Patrick Vieillescazes, 36 ans, succède à Carine Trimouille en tant que directeur de cabinet de la préfète de la Loire. Il devra notamment travailler sur l’Euro 2016.

Il est désormais au cœur de « la chose publique » et il en est ravi. Patrick Vieillescazes a intégré la préfecture de la Loire le 3 février dernier. Ce jeune homme originaire de Paris succède à Carine Trimouille en tant que sous-préfet, directeur de cabinet de la préfète de la Loire. « Un très beau poste », se réjouit-il. À tout juste 36 ans, Patrick Vieillescazes affiche déjà un curriculum en béton. Pour lui, les choses sérieuses commencent à la Sorbonne où il décroche en 2000 une maîtrise de sciences économiques. L’étudiant est marqué par la lecture des classiques (Smith, Ricardo, Marx…) et s’intéresse beaucoup à la philosophie politique. Il passe donc le concours de Sciences po et intègre l’Institut d’études politiques de Paris, où il se spécialise dans les questions européennes. Sorti de là, il se lance dans la vie professionnelle en faisant du lobbying pour le Conseil national des Barreaux et l’ordre des avocats du Barreau de Paris.

Concours interne de l’ENA
Mais son désir profond est d’intégrer l’ENA. Il passe donc le concours et atterrit à l’Institut régional d’administration (IRA) de Bastia. S’ensuivent quatre années d’expérience en ministère (lire encadré). Et enfin, en 2012, le Graal tant souhaité est atteint : Patrick Vieillescazes intègre l’ENA par le concours interne. Il en ressort en 2013 (promotion Jean Zay). « L’ENA donne accès à des stages exceptionnels », souligne le nouveau dir’ cab de Fabienne Buccio. Au cours de sa formation, celui-ci a fait ses armes au sein de la Commission européenne, du groupe Altran et… de la préfecture de Région Rhône-Alpes. C’est cette dernière expérience qui l’amène à choisir la préfectorale et à poser ses valises dans la Loire d’où sa conjointe est originaire.
A son nouveau poste, Patrick Vieillescazes a pour mission principale d’assurer l’ordre public. Un champ très vaste qui couvre aussi bien les matches de l’ASSE, les manifestations, les occupations illicites de logements, la sûreté de l’aéroport de Saint-Etienne, la sécurité routière, les visites ministérielles… « Quel que soit le sujet, il faut veiller à ce que cela se passe bien », résume le directeur de cabinet. En la matière, l’un de ses principaux chantiers est celui de l’Euro 2016 pour lequel Saint-Etienne accueillera quatre matches. Du pain sur la planche.

De 2006 à 2008, Patrick Vieillescazes a travaillé en qualité de chargé d’études au sein de la direction générale des routes du ministère de l’Equipement. Il y a notamment planché sur les questions de télépéage et de taxe poids lourds. Puis il a été nommé chef de cabinet de la direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM) du ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Un poste qu’il a occupé jusqu’en 2010, avant de préparer le concours interne de l’ENA.

Yann Petiteaux

Un nouveau dir’ cab  à la préfecture