Saint-Etienne et Saint-Étienne Métropole : « Ville durable et solidaire »

Par Maurice Duchesne janvier 25, 2016 17:36

Saint-Etienne et Saint-Étienne Métropole : « Ville durable et solidaire »

Le dossier de Saint-Etienne Métropole, en partenariat avec la Ville de Saint-Etienne et Suez, a été retenu dans l’appel à manifestations d’intérêt « Ville durable et solidaire » lancé par le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU).

« Je me réjouis de cette nouvelle reconnaissance pour notre territoire. Grâce à cette distinction,
nous allons pouvoir aller plus vite dans nos investissements d’avenir, tester et expérimenter des
projets innovants, et entrer de plain-pied dans la ville de demain » souligne Gaël PERDRIAU,
Président de Saint-Etienne Métropole et Maire de Saint-Etienne.
Des actions concrètes et innovantes seront mises en œuvre dans le quartier prioritaire politique de la ville Tarentaize-Beaubrun-Couriot à Saint-Etienne, afin d’améliorer le cadre de vie et l’attractivité du quartier avec une démarche inédite d’excellence environnementale. Les crédits, estimés entre
3 et 4 M€, permettront de poser les bases d’un éco-quartier exemplaire et à la pointe de l’innovation. Le plan d’actions proposé par Saint-Etienne Métropole dans l’appel à projets « Ville durable et solidaire » consiste à intervenir sur la rénovation de l’habitat pour le rendre plus performant sur le plan énergétique, et ainsi réduire les factures d’énergie des habitants. Il vise également à développer l’emploi et l’activité économique locale à travers la formation professionnelle.
Une plateforme numérique va accompagner le projet de rénovation urbaine dès la phase de conception, et servir à l’amélioration de la vie de quartier.
« Des solutions nouvelles doivent être trouvées pour répondre aux problèmes de précarité comme, par exemple, le lancement du projet de thermographie des bâtiments, la création d’un pôle efficacité énergétique regroupant au sein de la « Halle Freyssinet » l’ensemble des acteurs de cette thématique, le déploiement expérimental de la collecte de déchets valorisables auprès des
habitants et des restaurants du quartier, une recherche-expérimentation centrée sur les usagers de
la lumière du quartier et, pour terminer, la conception à l’échelle du quartier d’un système
numérique extrêmement ambitieux de collecte, gestion, et traitement de données évolutives, pour
lequel nous avons été retenu le 23 décembre dernier. Le but de ces projets est de redonner de
l’attractivité au quartier en donnant envie d’y travailler et/ou d’y habiter » précise Gaël PERDRIAU.
Saint-Etienne Métropole signera prochainement une convention-cadre avec l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) pour engager le dispositif sur Tarentaize-Beaubrun-Couriot.

Par Maurice Duchesne janvier 25, 2016 17:36

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :