Crédit Agricole Loire Haute Loire : les indicateurs sont au vert !

Par Maurice Duchesne février 2, 2016 18:54

Crédit Agricole Loire Haute Loire : les indicateurs sont au vert !

Gérard Ouvrier Buffet, directeur Général, Jean Michel Forest, Président de la caisse régionale et Pierre Vallaier, Directeur financier, avaient convié la presse, ce lundi, afin de présenter le bilan de l’année 2015 de la Caisse Régionale de Crédit Agricole Loire Haute Loire. S’il faut retenir un mot de cette entrevue c’est celui de croissance régulière.

Une année intense :
On le sait, l’année 2015 s’est déroulée dans un contexte économique assez terne. Pourtant, la caisse régionale du Crédit Agricole Loire Haute Loire a poursuivi sa trajectoire commerciale qui a été marquée par une progression des encours de collecte (+ 3,2% par an) à 11,9 Mds€. Les encours de crédits quant à eux, progressent de 1,2 % à près de 7, 4 Mds€, ce qui fait que la Caisse Loire Haute Loire reste le premier prêteur. La production brute des crédits est en progression de 23,6% et atteint 1,4 Md€. Par ailleurs, il faut noter d’autres réussites : le secteur assurances (auto et habitation) enregistre un bond de 5,7% ou encore le lancement récent de l’assurance collective (couverture mutuelle devenue obligatoire) annonce 275 contrats de santé et prévoyance collective en fin d’année, dont 100 contrats pour des PME. Enfin, le Crédit Agricole a accueilli
22 000 nouveaux clients, en 2015. Tout ceci montre le dynamisme de la Caisse Régionale qui a investi et continuera à le faire dans plusieurs domaines. Tout d’abord le développement du système informatique interne, mais aussi l’amélioration des informations à destination des clients, un important effort est consenti dans la formation des agents (budget dédié en hausse de 18,15%) et enfin, la modernisation du réseau avec un effort de plus de 3 millions d’euros.
Des résultats très satisfaisants :
Malgré la faible croissance de l’économie, le PNB (Produit Net Bancaire), qui est en quelque sorte
l’équivalent de la valeur ajoutée créée par l’activité, pour une banque, s’établit à 293,5 Mds€. Il faut distinguer la hausse des charges de fonctionnement sur l’année écoulée (+4,1%), s’expliquant par les efforts soutenus en matière de rénovation des agences ainsi que de la formation des collaborateurs et des améliorations des postes de travail. De plus, il est à noter le très net recul du coût du risque
(-54%) et une politique de prudence qui se poursuit puisque la dotation bancaire est de 14 millions d’€. Après la prise en compte de la fiscalité, le résultat net social s’établit à 78,3 millions d’€, en progression de 5,1 %. Le résultat net consolidé – part du groupe, s’établit à 100,8 millions d’€, en progression de 4%. De ce fait, le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale, de mi mars, le versement d’un dividende de 2,90€ par CCI, ce qui correspond à un rendement de 4,5% par rapport au cours du 31 décembre 2015. La structure financière de la caisse s’est donc renforcée !
2016 ou la poursuite du développement :
Plusieurs projets sont envisagés ou en cours de réalisation pour l’année qui s’ouvre. Ils concernent le développement du modèle de banque Multicanale de proximité : qui consiste en un accès uniforme en agence, sur Internet et sur mobile aux services bancaires et donc à répondre aux changements d’habitude des consommateurs. C’est ainsi que le projet « Odysée » se poursuivra pour proposer toujours plus de qualité aux clients du Crédit Agricole. La montée en compétences des agents et leur formation sera intensifiée. Enfin, la Caisse Régionale veut participer à l’innovation en créant 2 outils : Une Fondation d’entreprise destinée à financer les travaux de recherche et Un Fonds d’amorçage pour les entreprises innovantes. De belles perspectives, assurément, dans une conjoncture qui s’annonce toujours aussi morose !

Par Maurice Duchesne février 2, 2016 18:54

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :