agression inadmissible en démocrati

Par Rémi Pupier octobre 23, 2016 09:08

agression inadmissible en démocrati

Ambiance pesante à Saint-Etienne, ce samedi 21 octobre, à l’occasion de la manifestation anti-policière de plusieurs groupuscules d’extrême-gauche et des jeunesses communistes. Le préfet Richard avait pris un arrêté d’interdiction de manifester validé par le tribunal administratif de Lyon. Les commerçants avaient été invités à cacher le mobilier urbain . De nombreux policiers avaient été déployés et un hélicoptère de la gendarmerie survolait la ville. Malgré tout, les manifestants ont emprunté des circuits parallèles et procédé à diverses dégradations sur des abribus, des conteneurs à ordure et des vitrines. En fin de manifestation, ils ont vandalisé le local du PS, rue du Midi. A juste titre, le patron du PS 42 et député, Régis Juanico, a dénoncé cette agression inadmissible en démocratie et annoncé qu’ils déposerai plainte après constations. De son côté, Sophie Robert, patronne du FN 42, a tenu une conférence de presse en plein air pour dénoncer le maintien de cette démonstration. Dans un contexte économique difficile, cette manifestation ne pouvait plus mal tomber.

En ce Dimanche, le maire de St-Etienne, surveille sa ville depuis l’aube, afin de réagir au plus vite face à la détermination de ces manifestants qui n’ont d’autres ambition que de détruire la ville.

 

 

Par Rémi Pupier octobre 23, 2016 09:08

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :

Bourse locale