Dégâts du premier mai

Par Rémi Pupier mai 2, 2018 10:05

Dégâts du premier mai

 

Le premier mai stéphanois a été nettement plus paisible que sa version parisienne. Néanmoins, Gaël Perdiau n’a pas apprécié que des individus profitent d’un rassemblement syndical pour souiller la façade du siège de la police municipale ainsi que le parvis. Dans un tweet, le maire a exprimé son agacement. Un dépôt de plainte pour dégradation de biens publics n’est pas exclu.

Par Rémi Pupier mai 2, 2018 10:05

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :

Bourse locale