Gaël Perdriau et les gilets jaunes.

Par Rémi Pupier décembre 7, 2018 10:21

Gaël Perdriau et les gilets jaunes.

Dès le lundi 10 décembre, les Stéphanois pourront s’exprimer sur leurs attentes à travers des cahiers de doléances qui seront à leur disposition dans le hall de la mairie centrale. Dans un communiqué, le maire de Saint-Etienne déplore l’attitude du gouvernement, invoque le rôle difficile des maires, “¨fantassins de la République” dans un contexte compliqué. Ces cahiers de doléances seront ensuite transmis à l’Elysée. Par ailleurs, le maire est très inquiet après les manifestations des gilets jaunes et des lycéens et par les destructions occasionnés par des casseurs. A la veille d’une nouveau week-end de manifestation, le premier magistrat demande à son collègue lyonnais de suspendre le fête des lumières pour disposer d’effectifs policiers pour Saint-Etienne. Les deux élus d’opposition divers gauche de la mairie , Nadia Semache et André Friedenberg, demandent la même mesure pour faire face aux violences à Saint-Etienne. Cette proposition est aussi soutenue par le référent départemental LAREM, Jean-Louis Gagnaire. Quant au préfet Richard, qui déplore les violences lycéennes, il en appelle “à la réflexion et à la prudence”.

Par Rémi Pupier décembre 7, 2018 10:21

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :