Deuxième samedi noir à Saint-Etienne.

Par Rémi Pupier décembre 9, 2018 11:49

Deuxième samedi noir à Saint-Etienne.

Une semaine après les scènes de violence du centre ville et de Centre Deux, les casseurs ont remis le couvert à Saint-Etienne pour la traditionnelle fête des illuminations. Une fois encore, après deux manifestations lycéennes émaillées d’incidents et d’agressions, les casseurs se sont défoulés dans la préfecture de la Loire. le bilan des saccages est lourd pour la collectivité avec du mobilier vandalisé et une voiture de police municipale incendiée. Des commerces ont à nouveau été pillés et l’image de la ville en pâtit. Le maire, Gaël Perdriau, a exprimé sa colère face à un manque d’effectifs de maintien de l’ordre sur France Bleu et France Info. Il estime que l’Etat privilégie la protection de Paris et Lyon. Un cahier de doléance sera disponible en mairie à partir du 10 décembre comme dans nombre de communes rurales. Deux élus de gauche, Pierrick Courbon et Myriam Ulmer, dénoncent des violences et se disent à disposition du maire pour dénoncer les carences de l’Etat. Quant au président du conseil départemental, Georges Ziegler, il appelle lycéens et parents à la raison et au dialogue. Dans ce climat malsain, plusieurs centaines de Stéphanois ont pu pacifiquement manifester pour le climat.

 

 

Photo un voiture de la Police brule source zoomdici Loire

http://www.zoomdici.fr/actualite/Gilets-Jaunes-tensions-et-violences-a-Saint-Etienne-(PHOTOS)-id168526.html

Par Rémi Pupier décembre 9, 2018 11:49

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :