DOITRAND SAS : UN MANAGEMENT BASÉ SUR LA CONFIANCE ET LA RÉGULATION

Par Rémi Pupier avril 15, 2019 10:00 Mis à jour

DOITRAND SAS :  UN MANAGEMENT BASÉ SUR LA CONFIANCE  ET LA RÉGULATION

Le leader Français du portail automatique collectif, fabricant et installateur, Doitrand SAS basé sur la commune rurale de Grezolles, se distingue depuis plus de 30 ans pour son management des Ressources Humaines. Roland Doitrand, ancien Pdg a choisi de travailler sur la confiance et le bien-être au travail, bien avant que cela devienne une thématique partagée par la plupart des entreprises.

« Dès 1973, j’ai mis en place les horaires libres en ouvrant l’entreprise de 5 heures du matin à 20 heures et en donnant la possibilité aux salariés de choisir leur temps de travail entre 35, 37 et 39 heures révisable tous les six mois en juillet et janvier. Certains commencent tôt et peuvent consacrer le reste de la journée à d’autres activités familiales, associatives, agricoles ou autres. D’autres vont intensifier leurs horaires sur un laps de temps pour être en mesure de libérer une semaine, un mois de congé. Autre caractéristique de l’entreprise, à la suite du départ d’un contremaître, nous avons choisi une organisation horizontale où chacun est responsable de son poste dans la chaîne de production. Seule la hiérarchie de compétences existe. En cas de problème sur son poste, le collaborateur va chercher la compétence dont il a besoin et si le problème est trop difficile, il en réfère à la direction. Quant à la politique salariale, nous avons un contrat d’intéressement sur résultat avant impôts qui est le même pour tout le monde et calculé en fonction du temps de travail effectué. Les primes s’élèvent entre 4 000€ à 6 000€ par an. La base même de ce management est de faire confiance, c’est essentiel. Aucun turnover et aucune difficulté pour recruter alors que nous sommes en milieu rural qui n’attire pas particulièrement les familles en quête d’écoles, de commerces et de loisirs. »

Anne Doitrand a pris la direction depuis 2 ans

Entrée dans l’entreprise en 2001, Anne Doitrand a succédé à son père en 2016 et partage les mêmes valeurs. Elle adhère pleinement au management mis en place tout en apportant une certaine régulation nécessaire aujourd’hui, au vu d’un état d’esprit plus individualiste, chez certains, dans les nouvelles générations. Pour éviter des dérives à un modèle considérant le collaborateur et l’entreprise, la nouvelle direction témoigne de l’importance de communiquer sur l’activité, la surcharge, les périodes creuses. « Il s’agit de mettre les salariés devant leurs responsabilités pour que l’entreprise et eux soient gagnants. Les collaborateurs sont acteurs mais entendent aussi que la direction prenne des décisions en fonction de la réalité du moment. C’est une question d’équilibre et de bon sens. » commente la dirigeante.

Par Rémi Pupier avril 15, 2019 10:00 Mis à jour

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :