Nomination d’Éric Jourdan à la direction de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne  Esadse

Par Gisèle Rivière Terrolle juin 29, 2020 12:18

Nomination d’Éric Jourdan à la direction de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne  Esadse

Le designer Éric Jourdan nommé à la direction de l’École supérieure art et design de Saint-Étienne  prendra ses fonctions le 1er juillet.

Formé à l’École des Beaux-Arts de Saint-Étienne, puis aux Arts Décoratifs de Paris, Éric Jourdan est un designer français reconnu tant en France que sur le plan international pour des projets dans de nombreux champs d’action : objets, scénographie, graphisme.

Depuis longtemps engagé dans la transmission, Éric Jourdan a été enseignant en France à l’ESAD de Reims de 1889 à 1993, puis aux Beaux-Arts de Paris de 1993 à 1995 où il animait un atelier design. Il enseigne à l’Esadse depuis 1994 et à Camondo depuis 2015. Il a par ailleurs été enseignant à l’étranger en Slovaquie lors d’un semestre en 2018 à l’AFAD Bratislava et a animé un workshop au sein de la grande école Chinoise CAFA à Pékin.

Après la direction de Claire Peillod (2017-2020), marquée par le renforcement de l’articulation premier cycle/masters, l’ouverture à l’international (création d’un double diplôme design avec l’université de Tongji à Shanghai et d’un double diplôme avec l’université Kookmin en Corée du Sud), le renforcement de la présence de l’école sur le territoire (création de deux lieux d’exposition en centre-ville), le renforcement de la place des étudiants dans les instances et le renforcement de la place de l’école dans la Biennale,

le projet d’Éric Jourdan pour l’Esadse tient compte des spécificités de l’école qui accueille près de 400 étudiants par an : une école avec deux piliers – celui de l’art et celui du design qui se nourrissent l’un l’autre, une école dont les ateliers sont propices à la création, une école au cœur du quartier créatif de la Cité du design, une école impliquée dans son territoire et dans la Biennale Internationale Design qu’elle a initiée. Il va déployer une stratégie ambitieuse dans les domaines de la pédagogie de l’école au croisement de la création et de l’innovation, de l’interconnexion avec le territoire économique et entend renforcer la dimension internationale de l’Esadse en lien avec le réseau des villes UNESCO Design, auquel SaintÉtienne est la seule ville française à appartenir.

Par Gisèle Rivière Terrolle juin 29, 2020 12:18
Écrire un commentaire

Aucun commentaire

Commentez cet article !

Règlement commentaires :

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

<



Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :