Taxe foncière : ça grimpe dans la Loire

Par Maurice Duchesne novembre 2, 2016 21:52

Taxe foncière : ça grimpe dans la Loire

La taxe foncière sur les propriétés bâties a augmenté en moyenne de 21,26% en France entre 2008 et 2013. Toutefois, toutes les villes ne subissent pas la même augmentation ! selon une étude de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI),récemment publiée, les disparités sont énormes…

La forte hausse sur cinq ans est en partie due à la hausse des taux d’impositions départementaux (+24,49%) et communaux (+18,42%) mais aussi à l’augmentation de la valeur locative sur laquelle est calculé l’impôt. Entre 2008 et 2013, la majoration a été de 9,65%.

Dans la Loire, la hausse de la taxe foncière entre 2008 et 2013, qui ne tient pas compte de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, a progressé de 12,95% à Belmont-de-la-Loire et de 67,83% à Cervières (dans le haut Forez) ! La hausse de la taxe foncière à Saint-Etienne sur 5 ans est de 22,99%, à Saint-Chamond de 21,32%, à Montbrison 21,50%, à Saint-Just-Saint-Rambert 18,64%, Feurs 13,65%, Firminy 18,36%, Roanne 18,36%…

Si la majorité des communes est restée en dessous des 20% d’augmentation, la taxe foncière n’a baissé nulle part. «Cette situation n’est plus tenable. Bientôt, plus personne n’aura les moyens de rester propriétaire» souligne le président départemental de l’UNPI, Patrice Longeon.

Par Maurice Duchesne novembre 2, 2016 21:52

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :