17 661 m2 de capteurs solaires photovoltaïques dans la Loire

Par Rémi Pupier février 13, 2018 12:31 Mis à jour

17 661 m2 de capteurs solaires photovoltaïques dans la Loire

La plus importante réalisation en 2017 : 600 m2 à Sury-le-Comtal (groupe solaire)

ZOOM SUR LE SIEL

Le Siel, territoire d’énergie Loire, assure la maîtrise d’ouvrage publique de centrales solaires photovoltaïques pour le compte de collectivités locales.

Avec ce principe, une commune ou un groupement de communes n’a pas à investir sur ses fonds propres, ce qui est un atout pour les collectivités rurales notamment.

Le SIEL est ainsi propriétaire de l’équipement et assure la vente d’électricité.

Une partie du résultat de cette vente d’électricité, après remboursement de l’investissement et des coûts estimés de maintenance, est versée à la collectivité propriétaire de la toiture sous forme de travaux d’économies d’énergie (changement de chaudière, mise en place d’une régulation performante, isolation…).

Le solaire photovoltaique finance ainsi des actions d’efficacité énergétiques dans les bâtiments publics d’éléctricité et de gaz.

A la demande des collectivités, il a développé des compétences optionnelles dans le domaine de l’énergie.

Les collectivités peuvent dès lors si elles le souhaitent, confier leurs projets de production énergétique au SIEL en transférant leur compétence “production distribution d’électricité d’origine renouvelable”.

Le financement de ces equipements est assuré par un budget annexe du SIEL.

Le générateur est restitué à la commune ou au groupement de communes au bout de 20 ans.

Le SIEL a déjà financé 80 générateurs photovoltaiques répartis sur tout le département de la Loire pour un montant total de 8 000 000 € HT.

L’ensemble de ces équipements représente 16 455 m2 de capteurs pour une puissance totale de plus de 2 440 000 watts.

Les 80 générateurs solaires photovoltaiques installés par le SIEL produisent environ 2 443 000 kWh par an soit l’équivalent de la consommation électro-domestique de 1 062 ménages (hors chauffage et cuisson). 1 100 tonnes de CO2 sont ainsi évitées chaque année, soit autant que les rejets de 478 voitures parcourant 20 000 km.

 

Par Rémi Pupier février 13, 2018 12:31 Mis à jour

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :