Comment rebondir APRÈS LA FAILLITE DE SON ENTREPRISE ?

Par Rémi Pupier mars 20, 2018 23:59 Mis à jour

Comment rebondir APRÈS LA FAILLITE DE SON ENTREPRISE ?

En France, 60 000 chefs d’entreprise sont confrontés, chaque année, à une cessation de l’activité de leur entreprise et se retrouvent démunis, un goût amer dans la bouche et avec, souvent, un sentiment de honte de ne pas avoir réussi. Très vite, ces entrepreneurs recherchent une activité professionnelle afin de retrouver une rémunération. Une quête difficile remplie d’embûches psychologiques et situationnelles et un fort sentiment de solitude.

L’association nationale loi 1901, 60 000 rebonds, reconnue d’intérêt général à caractère social, épaule ces dirigeants qui ont subi bien souvent un traumatisme à la fois financier, professionnel et personnel. Une équipe de bénévoles les aide à sortir de l’isolement, pour mieux rebondir vers un nouveau projet professionnel. « La ressource la plus rare, dans l’entrepreneuriat, c’est l’entrepreneur… Pourtant, tous ne réussissent pas du premier coup. L’idée de 60000 rebonds, c’est que tout entrepreneur a le droit d’essayer plus d’une fois, et que la société n’a pas le droit de les inciter à y renoncer. Bien au contraire. C’est pourquoi, 60000 échecs donnent 60000 occasions de réussir. » déclare Philippe Rambaud, Fondateur et Président d’honneur de l’association 60 000 rebonds.

Des experts mobilisés

L’approche de 60000 rebonds mixe un accompagnement individuel approfondi (séances de coaching et business mentoring) et une dynamique collective avec une réunion mensuelle intégrant des groupes d’échanges et de développement et des ateliers de formation animés par des experts. Chaque entrepreneur bénéficie d’un parrain référent qui le suit selon les besoins. Par sa démarche volontariste au service du plus grand nombre, 60 000 rebonds est d’ores et déjà le 1er réseau associatif français d’accompagnement d’entrepreneurs post-faillite. Elle a l’ambition de créer 10 antennes supplémentaires, ce qui portera une présence dans 27 villes.

Une implantation nouvelle sur Saint-Étienne

L’association est en cours de développement sur St-Étienne, elle vise à accompagner les dirigeants d’entreprises défaillantes sur la Loire. Jacques Breuil, ancien DRH du groupe Barbier, entreprise mécène de 60 000 rebonds, a accepté, maintenant en tant que retraité, de poursuivre sa collaboration et de représenter l’association sur la Loire afin d’œuvrer pour faire changer le regard sur l’échec entrepreneurial.

Une sélection pointue des chefs d’entreprise à soutenir

Le bureau de 60 000 rebonds conduit un entretien avec l’intéressé pour connaître son profil et son niveau d’implication et décide de lui donner ou pas un agrément. Dans l’affirmative, l’entrepreneur en rebond reçoit un bulletin d’adhésion (cotisation de 30 €), un livret d’accueil, une charte d’engagement, un règlement Intérieur et le calendrier des comités de pilotage. Le process établi est un gage de sérieux rassurant pour l’entrepreneur, structurant et source de succès.

  Jacques Breuil

SAINT ETIENNE

http://60000rebonds.com

ADECCO SUIT DE PRÈS

Adecco travaille avec une diversité de clients, qu’elle accompagne dans leurs réussites et dans leurs difficultés. 

« Ces patrons d’entreprise, sont riches de leur expérience. Ils représentent un potentiel de compétences précieux soit pour une fonction en tant que salarié d’une entreprise, soit en créateur d’activité. Dans tous les cas, nous souhaitons être ressource, les aider à mettre en valeur leurs compétences. C’est pourquoi, nous sommes prêts à nous mobiliser au côté de 60000 rebonds. » explique Patrick Bénédic Directeur de Zone Loire Auvergne, Adecco France.

Adecco crée la plateforme Yoss -Your own boss –

Plusieurs études démontrent que d’ici 2025, 35 % des actifs auront une ex- périence en free-lance. Adecco s’intéresse à ce nouveau mode de travail et a lancé une plateforme qui offre aux free-lance toute une panoplie de services : dématérialisation des contrats, des déclarations sociales, offre d’emploi, gestion tous les aspects administratifs. Ceci permettant à chaque free-lance de développer son plein potentiel. Chaque jour, la plateforme présente les Start-up françaises les plus créatives et les plus innovantes afin de les promouvoir.

http://lespepitestech.com/startup-de-la-french-tech/yoss

Par Rémi Pupier mars 20, 2018 23:59 Mis à jour

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :

Bourse locale