Rechercher

-- Commune Passion

Les Sans étiquette partent en campagne

Selon les cas, certaines listes s’efforcent d’obtenir l’investiture d’un parti. D’autres listes, au contraire, ne veulent pas être assimilées à l’image d’un parti. Ainsi, à Firminy, l’association Union pour Firminy, qui avait conduit à la mairie le duo Dino Cinieri et André Reynard, va présenter une liste sans étiquette. On saura bientôt si Julien Luya, attaché parlementaire et conseiller d’opposition sera tête de liste. A Roanne, c’est un collectif intitulé 88% qui envisage de créer une liste. Ce collectif était né d’une contestation contre une augmentation des indemnités d’Yves Nicolin. Ils font passer leurs idées par la caricature et la parodie. En Ukraine, c’est bien un humoriste qui a été élu président de la République.

Les Sans étiquette partent en campagne