Rechercher

-- Commune Passion Agriculture - Agroalimentaire EMPLACEMENT - A la une - Bandeau accueil

Contrat Vert et Bleu « Grand Pilat » en faveur de la biodiversité

Partager

Identifié comme réservoir de biodiversité à l’échelle régionale, le Parc du Pilat s’est fixé pour objectif de conserver et d’améliorer la qualité écologique de son territoire.

En 2014, il s’est engagé dans un premier contrat vert et bleu mis en place par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Aujourd’hui, il renouvelle la démarche sur la période 2019-2023 avec le Contrat Vert et Bleu « Grand Pilat » et en assure l’animation soit 42 actions sur 265 000ha avec 27 maîtres d’œuvre.

Un contrat ambitieux :

Le premier contrat sur la période 2014 – 2018 a permis de réaliser une trentaine d’actions portées par une dizaine de maîtres d’ouvrages. Avec un périmètre et un budget prévisionnel plus importants, le contrat vert et bleu « Grand Pilat » 2019/2023 se veut plus ambitieux. Aux côtés du Parc naturel régional du Pilat et de la Région AURA, treize intercommunalités se sont engagées dans ce programme.

En quelques chiffres :

– Périmètre de 265 000 ha ; 6 départements ; 13 intercommunalités, 198 communes
– 42 actions à réaliser
– 27 maîtres d’ouvrage différents
– Un coût prévisionnel de 7,1 M€ sur 5 ans (dont une participation prévisionnelle de la Région à hauteur de 1,5 M€)

160 structures ont été associées à l’élaboration du plan d’actions. Deux zones d’enjeu ont été identifiées sur lesquelles seront conduites en priorité les 42 actions retenues à l’issue de la concertation.

4 volets d’actions :

Un volet travaux pour des actions de restauration, de préservation et d’amélioration des continuités écologiques sur différents milieux :

  • « prairies, landes et pelouses » :plantations de haies, restauration ou création de mares, implantation de bandes enherbées, préservation de landes et pelouses sèches…
  • « forêts » : mise en place d’une trame de vieux bois (îlots de senescence et maintien d’arbres dits « bio » (arbres morts, à cavités…),
  • « zones humides et cours d’eau » :suppression de seuils, aménagement de berges …
  • « paysages artificialisés » : amélioration de la qualité écologique des espaces verts avec notamment l’incitation à des pratiques favorables aux pollinisateurs, gestion écologique des bords de routes…

Un volet animation qui vise à sensibiliser le grand public, les lycéens, les élus, les exploitants agricoles et forestiers… à la biodiversité. Ce volet comprend la mise en service d’une caravane « Verte et Bleue », dispositif itinérant qui proposera des animations sur l’ensemble du périmètre du Contrat.

Un volet d’étude viendra enrichir les connaissances sur les modalités de déplacement d’espèces indicatrices (comme par exemple l’Ecrevisse à pieds blancs ou la grande faune terresttre) permettant également de bien cibler les actions de restauration des corridors. Une action spéciale autour de la trame noire aboutira à la production d’une cartographie de la pollution lumineuse à l’échelle du Contrat, couplée à des temps d’animation auprès des habitants et des élus.

Un volet urbanisme pour accompagner les collectivités dans l’élaboration et la mise en application de leurs documents de planification (Plans Locaux d’Urbanisme). Dans ce volet est également prévue une offre d’ingénierie spécifique afin d’accompagner des porteurs de projets dans la prise en compte de la biodiversité.

 

Plus d’informations sur www.parc-naturel-pilat.fr rubrique « Grands Programmes »

Tags: