Rechercher

-- Mæstria

Produire en France, c’est possible ! Mécaloire le prouve…

Mécaloire, la grappe des entreprises ligériennes de la mécanique et de la métallurgie, veut participer au mouvement de relocalisation industrielle en France en mettant en avant les atouts, très nombreux, du territoire. Elle lance la plateforme « Production France ».

 

« Au milieu de toutes les catastrophes qu’elle a suscitées, la crise du Covid-19 a un avantage : elle a mis en lumière la nécessité impérieuse de revoir notre organisation industrielle ». Christophe Rosenstiel, président de Mécaloire, va droit au but.  « Les donneurs d’ordre ont compris qu’aller se fournir de l’autre côté du monde, parfois pour une différence de prix vraiment très minime, pouvait avoir des conséquences dramatiques».

La grappe des entreprises ligériennes de la mécanique et de la métallurgie, Mécaloire, a donc décidé de saisir l’opportunité de cette prise de conscience, pour mettre en avant les atouts du territoire et participer activement à la relocalisation en France d’activités jusqu’ici réalisées à l’étranger. « Nos entreprises sont capables de répondre à l’ensemble des demandes concernant la mécanique et la métallurgie ». Encore faut-il être en capacité de travailler ensemble pour parler fort, et d’une seule voix, aux donneurs d’ordre. Mecaloire avait déjà beaucoup avancé sur ce sujet, depuis sa création en 1995, mais elle vient de franchir un nouveau cap avec son initiative, « Production France », inaugurée au début de l’été.

Un site internet a été lancé (www.produireenfrance.fr), avec relais sur les réseaux sociaux professionnels, pour donner de la visibilité aux entreprises du territoire. Mécaloire veut cibler, aux quatre coins de la France, trois types de besoin : la production en série de pièces et de sous-ensembles mécaniques, la réimplantation en France (et dans la Loire de préférence) des lignes de production installées dans des pays étrangers et la modernisation des moyens de production.

———————————

Sébastien Nivet, président du groupe Industrie Concept (58 salariés – CA 2019 : 6,5 M€)

« Nous sommes concepteurs de moyens de fabrication. En trois ans, nous avons doublé notre chiffre d’affaire et le nombre de salariés. Dans ce cadre, je travaille avec de nombreux usineurs et chaudronniers de la région. Le petit gain de prix qu’on peut trouver à l’étranger est largement compensé par la qualité et la réactivité de nos usines locales.».

 


Jacques Patras, dirigeant de PSI (mécanique haute précision)

« Nous avons une force ici, à Saint-Etienne, ce sont nos compétences spécifiques. Nous pouvons répondre à des demandes extrêmement pointues. Celles-ci nécessitent souvent de travailler à plusieurs sur un dossier. Avec Production France, nous avons désormais les outils pour le faire. Nos entreprises stéphanoises savent faire du sur-mesure, du personnalisé, du réactif. Par exemple, chez PSI, nous concevons et réalisons des pièces et des sous-ensembles complexes pour l’automobile, l’aéronautique, le nucléaire, l’optique etc ».

 

 

Marie Pouillon, MDL Meca (mécanique générale, CA 2020 : 300 000€, 4 salariés)

« MDL Meca est spécialisée dans l’usinage de pièces mécaniques. Je trouve cette démarche de Mécaloire très intéressante et je suis prête à m’y investir. La région stéphanoise est une terre de réactivité et de compétences. Nous savons répondre présents, même en cas d’urgence. MDL, notamment, a fabriqué pendant la crise sanitaire beaucoup de pièces pour les machines à masques. Il n’était alors pas question d’aller les trouver en Chine ! »

————————————-

Prochain rendez-vous

A l’occasion de la prochaine Biennale du Manufacturing de Saint-Etienne, événement dédié à l’innovation industrielle dans le traitement des surfaces, Mécaloire et l’intergrappe du pôle CIMES organiseront une convention d’affaires, le 13 octobre prochain (au Fil de Saint-Etienne et en virtuel).

Inscription sur www.industrybusinessmeetings.com
www.manufactures-des-surfaces.fr

 

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *