La 5 G bientôt à Sainté ?

Par Maurice Duchesne janvier 18, 2018 11:43

La 5 G bientôt à Sainté ?

Le régulateur des télécoms (ARCEP) ouvre un guichet afin de permettre aux opérateurs mobiles mais aussi à d’autres acteurs de tester en grandeur nature la cinquième génération (5G) de communications mobiles.

On en est encore à la 4G, mais ça pourrait bien s’accélérer. Le passage à la 5G devient aujourd’hui une perspective palpable. L’Arcep, le régulateur des télécoms ouvre un guichet afin de permettre aux opérateurs mobiles de tester en grandeur nature la cinquième génération de communications mobiles dans 9 villes françaises : Lyon, Bordeaux, Lille, Douai, Montpellier, Nantes, Le Havre, Saint-Etienne et Grenoble.

Rappelons que la 5G se caractérise évidemment par des débits montants et descendants encore plus élevés supérieurs à 10 gigabit par seconde théoriques mais surtout par plus de capacités et une latence très basse en deçà de la milliseconde contre 25 à 40 ms en 4G. Ce qui constitue un atout majeur pour les millions d’objets connectés qui déploient actuellement. La 5G a donc bien vocation à épauler l’essor de l’Internet des objets et indirectement de l’industrie et des entreprises en général.

“Nous tablons désormais sur un potentiel de lancement commercial pour la première moitié de 2019 avec les premiers smartphones équipés de modems 5G”, avance le responsable de l’ARCEP.

Bref, il est temps de passer aux tests grandeur nature, c’est l’ambition de l’Arcep avec le lancement de ce guichet et de pilotes dans 9 villes françaises.

Par Maurice Duchesne janvier 18, 2018 11:43

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :

Bourse locale