Eric Lardon, élu maire de Saint-Marcellin-en-Forez en 2014 affiche ses priorités pour sa commune…

Par Rémi Pupier mai 9, 2018 18:00 Mis à jour

Eric Lardon, élu maire de Saint-Marcellin-en-Forez en 2014 affiche ses priorités pour sa commune…

Assurer encore plus de quiétude et de sécurité pour les habitants et pour cela rester au plus proche de ses administrés. Eric Lardon a été élu au premier tour des élections de 2014, sans avoir eu de mandat municipal auparavant. Conseiller régional en 2010, il ne s’est pas représenté en 2016, pour pouvoir exercer pleinement sa fonction de maire.

Des Engagements Forts

Eric Lardon est un homme de convictions et un « rassembleur » ! La liste qu’il a conduite en 2014 s’intitulait : « Le village qui nous rassemble ». L’amour de son village, ses attaches familliales et le soutien de nombreux marcellinois et marcellinoises, l’ont guidé dans cet engagement au service de Saint-Marcellin. Il était présent également en septembre dernier sur la liste emmenée par Bernard Bonne pour les sénatoriales. Sa troisième position ne lui a pas permis de devenir sénateur de la Loire. Il est également 5e Vice Président à Loire Forez Agglomération, en charge de cla plani cation et de l’urbanisme (PLU/PLUi).

Eric Lardon estime que 90 % des engagements pris en 2014 ont été tenus

Un dynamisme retrouvé

Après près de 4 ans à la tête de la mairie, Eric Lardon estime que 90 % des engagements pris en 2014 ont été tenus. Le plus gros dossier qui tenait à cœur à de nombreux habitants est clos ! En e et en juillet 2015, le contournement routier de Saint-Marcellin a été inauguré ! Ce contournement était devenu presque « un serpent de mer » car la première idée de déviation de la RD 498 a été émise en 1965! C’étaient plus de 8 à 9 000 véhicules/ jour dont 1 200 camions qui traversaient le village, dans des rues souvent étroites… Ce nombre est tombé aujourd’hui à 1 000 ! Il met Saint- Etienne à 20 minutes de route du village.

Quiétude et convivialité retrouvées pour ce village du Forez de plus de 4 900 habitants. Tout cela a permis de réaménager le centre bourg, en créant des places de parking de proximité, près des commerces. Le commerce de proximité et l’artisanat local ont été dopés puisque de nombreuses personnes viennent des villages alentour (Périgneux, Boisset, Margerie) pour venir s’approvisionner à Saint-Marcellin. On aurait pu craindre que le contournement fasse « mourir à petit feu » le village. C’est le contraire qui se produit puisqu’on assiste a une augmentation significative et continue de la population. 60 à 70 naissances par an, une population scolaire en hausse et une ouverture de classe montrent le dynamisme de la commune. Une des preuves du dynamisme commercial retrouvé est le fait que des enseignes de grande et moyenne distribution souhaitent s’implanter à Saint-Marcellin ! Côté activité économique c’est plutôt, là aussi, positif avec la Zone d’Activités Des Plaines qui se développe en accueillant de nouvelles entreprises et donc de nouveaux emplois. Une véritable attractivité pour les entreprises.

En perspective

Saint-Marcellin est un village qui possède une vie associative particulièrement développée. Outre les clubs sportifs nombreux, le vie culturelle et patrimoniale est très dynamique. Pour aller encore plus loin, Eric Lardon annonce la création d’une salle multiactivités avant la fin du mandat.

Les projets de développement ne manquent pas. S’il y a une chose à améliorer en particulier à Saint- Marcellin, ce sont bien les moyens de transport. En e et, lorsqu’il y a des démarches administratives à e ectuer, les marcellinois doivent se rendre à Saint-Just-Saint- Rambert et les transports ne sont pas adaptés. De même, pour aller à la médiathèque communautaire ou au Family cinéma, ce n’est pas simple ! Eric Lardon en a fait un axe fort de ré exion en lien avec le Département.

Bref ! Ça bouge à Saint-Marcellin…

Par Rémi Pupier mai 9, 2018 18:00 Mis à jour

Magazine économique de la Loire

Magazine en ligne

Wiki PME

Le moteur de recherche des entreprises de la Loire :

Bourse locale