Rechercher

-- Mæstria -Économie -Portrait Cadre de vie Consommation - Commerces EMPLACEMENT - A la une 2 Energie – Environnement Pas de publication réseaux sociaux

Fais de la place, la brocante moderne par Thomas Escot

La jeune entreprise propose à ses clients du débarras, rachat et vente d’objets anciens. Une façon de ne pas jeter et de trouver une seconde vie à de vieux objets.

Thomas Escot a 29 ans. Après une formation chez les Compagnons du Devoir et une première expérience en tant que charpentier, il décide de reprendre une formation en commerce en alternance et réfléchit parallèlement au concept Fais de la Place. Adepte de l’achat revente, Thomas Escot est convaincu que l’on peut trouver une seconde vie aux objets, avec pour ambition de limiter au maximum les déchets.

Thomas Escot propose ainsi aux particuliers de débarrasser leurs meubles et objets, il les rachète pour son compte puis les revend, ou il vent pour le compte de ses clients qui ne souhaitent pas s’en occuper, principalement des objets de valeur.

Le jeune entrepreneur est passionné par l’histoire de ses objets, il les personnifie, leur donne un prénom, et aime raconter leur vie pour les vendre via son compte Instagram. Ce brocanteur moderne a investi en juillet dernier un entrepôt dans lequel il peut désormais stocker mais aussi rénover les objets anciens, principalement les meubles en bois. Pour Thomas Escot « le challenge est de trouver un circuit pour chaque catégorie d’objets pour recycler et limiter au maximum les déchets. L’écologie doit être prise en compte dans nos façons de consommer. La seconde main est une des réponses. »

Le jeune entrepreneur espère bien poursuivre son développement et contribuer à faire évoluer les mentalités, avec pour projet, l’ouverture d’une brocante moderne sous forme de magasin éphémère.

La Fouillouse

faisdelaplace.com

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *