Rechercher

-- Mæstria -Économie Agriculture - Agroalimentaire Conseil – Services Consommation - Commerces EMPLACEMENT - A la une 3 Energie – Environnement

LES CIGALES : donner du sens et de l’engagement à son épargne

Depuis les années 1980, les CIGALES (Club d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire) investissent de l’épargne en vue de financer des projets d’entreprises et d’associations en France.

En Auvergne Rhône-Alpes, une trentaine de clubs de 20 personnes maximum soutiennent l’initiative économique de petits porteurs de projets soucieux des questions sociales et environnementales. Pour la CIGALES Eole de Saint-Étienne, pilotée par Philippe Vial, comme dans la majorité des CIGALES en France, ce sont 1 à 2 projets qui sont financés chaque année, de l’ordre de 10 à 15 000 euros.

PLACER SON ÉPARGNE DANS DES PROJETS RESPONSABLES ET DE PROXIMITÉ

Le principe ? Les CIGALES, à travers l’écosystème local de l’entrepreneuriat lancent un appel à projets chaque année.
Les cigaliers (membres de la CIGALES) étudient les projets et leur viabilité économique. S’ils acceptent le projet, ils investissent alors financièrement à travers différentes formules : le prêt pour les associations, et pour les sociétés, l’entrée au capital, ou au compte d’associés (genre d’avance de trésorerie).

Les cigaliers, de tous profils et tous âges sont avant tout des personnes qui souhaitent s’engager, en donnant du sens, de la visibilité et de l’engagement à leur épargne.

Chacun verse chaque mois entre 10 et 450 euros pour cette épargne de proximité, durable et solidaire.

Au-delà de l’aspect financier, les cigales proposent un appui technique au projet, notamment sur les sujets de la création d’entreprise, et permettent de rompre l’isolement du créateur. Le financement par la CIGALES apporte également crédibilité au dossier vis à vis des banques : une caution morale non négligeable.

Le financement des projets se fait sur une durée maximale de 5 ans, puis les 5 années suivantes sont destinées à la récupération de l’épargne. Après 10 ans, le club disparaît et fait place à la naissance d’une nouvelle cigale.

Les projets soutenus par la CIGALES Eole :

– De la Ferme au quartier
(projet de création d’un nouvel entrepôt)

– Boulangerie bio « Le Pain du Loup » (entrée au capital de la SCOP)

– Restaurant éco-responsable Jean les Crocs (entrée au capital)

– Association « Autonome » dédié à la location de véhicules PMR (en négociation)

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *